[originale Dernier Exilé] DOSSIER: Le travail au Japon 2

Le travail au Japon 2 Aujourd’hui je vous propose quelques réjouissances, vous voulez partir au Japon? lisez ceci, comment trouvez du travail ou faire de votre existence un enfer…

Tout d’abord pour pouvoir travailler il faut déjà chercher du travail au Japon… Alors beaucoup se demandent… faut il chercher avant d’aller au Japon, ou directement sur place?

(ah au faite pour que ça soit claire je ne parle pas des étudiants, jet ou autres…) Tout d’abord définir son projet:

Vous êtes candidat au départ? D’accord, avant d’aller acheter son billet d’avion il faut tout de même penser a certains détails et tous ont de l’importance…. S’expatrier dans un pays étranger et vouloir s’expatrier sont deux choses totalement différentes…quelques bonnes questions a se poser… :

  • pourquoi je pars au Japon?
  • De quoi vais je vivre au Japon?
  • Combien de temps vais je rester?
  • Suis je prêt a ne plus revoir amis et famille pendant de très longues période? (vous pensez revenir tous les ans? Arf quel naïf vous faites, faudrais déjà gagner bcp d’argent… pour ce luxe)
  • Puis je vivre a l’ecart de tous le monde? (sans japonais vous vivrez reclus dans un long premier temps)
  • Est ce que je sais voyager?
  • Puis je dormir dans un taudis de 5m carre paye 700 euros par mois pendant 6 mois avec les cafard et des toilettes turcs au bout du couloir?
  • Puis je garder ma santé mentale sachant que je ne pourrais ni lire, ni parler, ni comprendre??
  • Ais je une porte de sortie?
  • Suis je éligible pour un permis de travail?
  • Suis je patient?
  • Suis RÉELLEMENT patient?
  • Suis je prêt a me faire humilier au travail? (quand on commence au bas de l’échelle…)
  • Suis je prêt a travailler plus de 40h hebdo pour un salaire moindre qu’en France? (les petits boulots c’est aussi ca…)
  • Est ce que je comprends bien qu’il n’y aura, ni chômage, ni assedic, ni aide de l’ambassade, ni même encore charité chrétienne en cas de ruine?
  • Et si je faisais autre chose que d’aller au Japon et ne pas subir tout ce qui précède?
  • Vous avez répondu a toutes ces questions? De tout de manière vous êtes sûrement bien trop têtu pour renoncer a la folie que vous allez faire, alors continuons…

    Comme nous avons vu dans le dossier précèdent, il y a une population de gens ici, en particulier de la communauté anglophone qui ont des petits boulots plus ou moins légaux, on va donc imaginer que vous êtes une personne responsable et honnête et que vous ne vouliez donc pas aussi pourfendre la loi et goûter au joies des prisons nippone réputée pour leur sobriété….

    On va aussi imaginer que vous m’êtes pas un fada qui ne recherche que l’aventure et qui ne sait pas quoi faire de son existence a part de partir pour partir….

    Tout d’abord rassembler vos atouts, que savez vous faire? Quels sont vos diplômes, compétence reconnue, oui au Japon mieux ne vaut pas « gonfler » son CV car les recruteurs vont vous demander de faire tout ce que vous ecrivez que vous savez faire…donc beaucoup de modesties et d’honnêtetés, sinon vous recurerez les toilettes plus d’une fois!

    Ecrire votre CV en japonais? Et pour quoi faire? Parlez vous japonais? Non parce que si vous ne parlez pas et que vous envoyez un cv en japonais vos futurs ex employeur vont croire que vous SAVEZ vraiment écrire japonais….. enfin si vous savez écrire, abstenez vous de le faire… moi et mon assistant on adore regarder les lettres de motivation de gaijin écrite en Japonais, ça fait rire tout le bureau…….. (sacre gaijin va), ne l’envoyez pas en français non plus (sauf si votre contact est français), quand on reçoit des lettres en français si elles ne me sont pas adressées elles vont directe au panier…. ben oui vous voulez bosser a l’international et pouvez même pas penser a votre interlocuteur? Le minimum c’est l’anglais, et si vous pouvez dans toutes les langues que vous maîtrisez….(ça peut montrer un bon contrôle de niveau de langue)

    Enfin quelque règles de bases quand même avant d’envoyer un CV….

    Vérifier que vous êtes éligible pour un visa de travail sinon arrêtez tout n’envoyez pas de lettre a l’aveugle renseignez vous sur le nom du responsable ou du recrutement personnalisez tous vos envois, c’est bien simple si vous ne le faites pas JAMAIS vous n’aurez de réponses. Si pas de réponses dans un premier temps, prenez soin de TOUJOURS relancer, les boites japonaises sont très occupées, elles peuvent vous avoir zappe par inadvertance…

    D’ailleurs ou trouver les entreprises japonaises qui vous intéressent? Parce que le genre humain est pas forcement le plus intelligent et plus courageux de la planète 99% d’entre vous iront chercher dans les sociétés françaises…. perte de temps. C’est bien simple les sociétés françaises sont en train de se retirer du pays pour manque de résultats (sauf les petites genres restau etc…) oui faut être honnête écrire a renault ou a l’oreal ne vous fera pas avoir du travail….Pourquoi?

    Deux raisons à cela :

  • les entreprises françaises ne veulent pas dans leurs filiales de « touristes » de gens venu dans le pays que pour être dans le pays, ils veulent de vrais « pro » alors prenons l’exemple d’une très grosse société comme l’oreal: en France si vous envoyer une candidature elle arrive a Paris, si vous vous trouvez a Tokyo et que vous envoyez une candidature, celle ci n’ira pas au bureau de Tokyo, mais ira directement a Paris…. ça y est vous avez pige? Ce n’est pas parce que vous allez vivre a Tokyo que cela vous donne plus de chances auprès des entreprises françaises (souvenez vous dans le dossier 1 le cas de Siemens).les entreprises françaises envoient des français au Japon, mais ne recrutent pas de Français sur place.
  • Les entreprises n’ont pas besoin de vous!! Oui arrêtez de penser que vous êtes le centre du monde, et que vous êtes le premier français a débarquer au Japon! pour travailler dans le marche japonais vous DEVEZ connaître le marche japonais ce qui n’est sûrement pas le cas de nombre d’entre vous… alors pourquoi vouloir travailler pour des français?? ils n’ont pas besoin de vous car si tel était le cas ils seraient venus vous chercher….

    Pour les désespères qui souhaiteraient néanmoins essayer, je leur conseil fortement de commander auprès de la chambre de commerce et d’industrie de chez eux l’annuaire des entreprises françaises au Japon, il y en a plus de 800 avec les contacts et les noms des décideurs….vous en aurez pour votre argent a savoir 54 pages de futur désillusions…

    Mais cela ne vous arrêtera pas car vous êtes un vrai mec, le genre de celui qui peut tout réussir juste par volonté….. arf belle légende…. très bien continuons…

    selon votre spéci
    alité et votre domaine de prédilection il est toujours possible de se procurer des annuaires dans vos catégories respectives, ou d’aller sur Internet visitez les association ou fédérations de ces dit domaines, en effet si vous parlez japonais vous trouverez toujours un bon champs de prospection sur le net, les sociétés font toujours partis de fédérations, groupe ou autres colloques et tout ces sites ont toujours des annuaires très complets….

    Pour les autres…. mis a part visiter le peu de page anglaise de sociétés, vous verrez très souvent en dessus du formulaire contact (nous n’acceptons pas de candidatures d’étrangers) Si si j’y arrive….

    Et oui car nombre de candidat au voyage sont tellement dans leur « trip » qu’ils s’imaginent travailler dans l’univers de la télé, du cinéma, du jeux vidéo ou dans le domaines des mangas (il y a bien un blog sur un travailleur du jeux, mais qui sait ou il est et ce qu’il y fait exactement?).

    Dans les sociétés de rêves pour certains otakus comme taito, namco, square, bandai, ou nintendo, sega… sont des sociétés dans lesquels ils aimeraient mettre a disposition leur « talent » bon au Japon comme en France comme partout on embauche personne surtout dans le domaine du jeux vidéos sans sérieuses références, langues japonaise de niveau natale et expériences, et visa de travail….

    Mais mis a part cela, vous verrez comme sur le site de bandai une petite phrase qui dit « si vous m’êtes pas résident permanent et ne parlez pas et n’écrivez pas japonais de manière native, merci de ne pas nous contacter car aucun d’entre nous ne peut vous répondre » Et oui dur a encaisser, mais ils n’ont personne qui ne parlent anglais couramment… alors français!!

    Un autre exemple, la plus grosse societe de distribution de film japonaise, (c’est a dire une société qui fait sortir au cinéma des films américains ou autres) n’ont que trois personne qui parlent « un peu anglais », quel n’a pas été ma surprise de voir l’autre jour une réunion pour décide de l’affiche du dernier film de Nicolas cage, il y avait une sorte de slogan en anglais sous le titre qui disait « he sells weapon, and he make a great kill » sur toutes les personnes présentes qui vont imprimer des milliers d’affiches pour ce blockbuster americain, pas UN SEUL c’est rendu compte qu’il s’agissait d’un jeu de mot (il vend des armes et il fait « un massacre ») pas dans le sens premier!!! pourtant ces types négocient les films americains qui sortiront et s’occupent de tout cela dans leur anglais niveau 6eme…..

    Donc ils ne peuvent tout simplement pas répondre a vos candidatures surtout si vous ne pouvez pas communiquez avec eux en japonais de manière courante…

    C’est un exemple parmis des milliers qui existent ici, pour ne pas avoir de désagréable surprise, ne faites pas au Japon ce que vous ne feriez pas en France ou ailleurs…. vous aimez les anime et vous voulez bosser dans une boite d’anime? Retournons la situation, vous vous voyez postuler chez Disney juste parce que vous aimez leurs dessins animes?

    Il est important pour tous de garder les pieds sur terre. Non je dois vous le dire même si c’est très dure, vous ne serez jamais un joueur de foot pro au Japon, un éminent créateur de jeux video, le premier mangaka francais au Japon, ou le chanteur de rock le plus populaire car il chante en Français… ce que vous ne pouvez pas accomplir en France, vous pourrez encore moins l’accomplir au Japon…

    Avant l’entretien
    Félicitation, une de vos lettres a touche au but! Vous recevez une demande de rencontre? Arrêtez de sauter de joie, stttooooop! Pour rencontrer cet entretien il vous faudra quand même traverser la planète…

    après avoir bus 2 coupes de champagne regardons les choses en face… Vous n’avez pas trouve d’emploi,

    ce n’est qu’un entretien Vous souvenez vous la dernière fois de combien d’entretiens vous aviez dut faire avant de décrocher un job?

    Est ce que vous sentez que c’est du sérieux?
    Les japonais sont tres curieux, et j’ai eu beaucoup d’entretien juste histoire de voir a quoi ressembler un francais de mon profile…. ca fait cher le deplacement non?
    Si il ne s’agit pas du patron directement, ne CROYEZ JAMAIS en une promesse faites par un employé. Ce point est très important, les employés surtout ceux qui s’occupent du recrutement ne sont pas des spécialistes des ressources humaines, jamais ils ne voudront paraître désagréable ou négatif, ils vous encenseront jusqu’à vous promettre certaines chose qui n’arriveront pas… ne croyez rien si ce n’est pas le président qui vous le dit lui même. Combien d’entretien avez vous, il est HORS de question de sortir du pays sans plus d’un entretien même si c’est pour Microsoft!
    Les contrats de travail n’existent pas au Japon (en tout cas sous la forme que nous les connaissons) donc même si vous signez un papier cela n’a AUCUNE valeur… (les employeurs japonais qui vous le ferez croire sont des escrocs) enfin…. vous croyez vraiment tout ce qu’on vous dit? Très bien vous avec un entretien, mais savez vous ce que cela veut dire? Si vous avez peu de compétences et d’expérience et que vous passez un entretien d’embauche dans une boite bien japonaises….. vous risqueriez de vous prendre le choc de la culture en pleine face…

    L’entretien
    Si il y a une chose que les japonais détestent ce sont les gens en retard et être en retard a un entretien d’embauche peut être un motif de ne pas vous embaucher, il ne faut pas non plus arriver en avance, il faut arriver a l’heure tout simplement.

    Vous allez tout de suite être détendu, une charmante secrétaire va vous accueillir avec deux mots baragouine en anglais qu’elle aura répétée depuis deux jours… et puis elle vous fera asseoir dans leur salle dites de réunion tout en vous proposant un café… la tout de suite on es détendu…

    trois personnes rentre dans la salle, 1 femme et 2 hommes, ils s’assoient devant vous de l’autre cote de la table, pas de bonjour, la femme sourie et présente ces deux acolytes, dans cette anecdote bien précise, la femme était la présidente, son fils un vice président et un autre type de la direction, on commence par disséquer le CV, après un test oral de toutes les langues que je dit maîtriser, on prends expérience par expérience: « la vous avez fait quoi? Pour qui?> comment? Quelle circonstance? » d’accord, cela peut durer très longtemps surtout si le CV est long…. puis « cet employeurs vous avez son nom ces coordonnes? » « oui », très bien, elle pose le téléphone devant moi : « on va appeler toutes les références de votre CV » donc on appelle mes ex employeurs et client un a un… c’est long et pesant… heureusement je ne gonfle pas mon CV…. on passe aux compétences…

    Son fils prends la relève et me pose es questions précises sur toutes les compétences même les plus simples…

    et finalement, le combat ne fait que commencer, pendant une demie heure le combat psychologique commence, entre insulte et insinuation sur mon profile, j’ai le droit a tout entre « c’est de la merde ce que vous avez fait » ou « vous êtes bon a rien » ou « que pourrait on fa
    ire de vous de tout de manière? » alors après cette demie heure les deux hommes disent « non on vous prends pas » et la présidente : « même si on vous prends ce ne sera pas indéterminé, a la limite on vous prends comme larbin stagiaire ce sera que 3 mois payes 30 000 yens pour du plein temps (soit 300 euros ce qui est seulement a peine suffisant pour se payer un dortoir), « je lui dit, j’accepte! » elle me dit : « vous comprendrez que vous ne ferez pas votre travail, vous servirez de larbins pour tous les autres employés, vous nettoierez les toilettes tous les matins et les bureaux de tout le monde, vous travaillerez 10 heures par jour et si je vous dis de lécher le sol, vous le lécherez! » « très bien j’accepte Présidente vénérée »

    - Vous n’avez aucune honte de vous même avoir fait tout ce chemin pour être un larbin sous paye
    - Oui Présidente demain venez a 9h sans faute, vous commencerez par les toilettes
    - Oui madame
    - Et demain venez habillée correctement on dirait un clochard (j’étais en costume 3 pièces)
    - Oui madame
    - Vous êtes vraiment pire qu’un insecte, vous devez être tellement minable qu’il est normal que vous devez partir au Japon pour trouver un emploi d’esclave,
    - …
    - Qu’est ce qu’on réponds?!
    - Oui madame!
    - C’est bien allez partez, on verra si je vous vire pas demain.

    Des entretiens j’en ais fait, en français, en anglais, en espagnole, les raisons de mon expatriations sont longues, mais je n’ai jamais eu plus difficile entretien de ma vie, le Dernier Exile c’est le genre de mec qui a peur de rien, mais en sortant de l’entretien je chialais comme un gamin.

    Le lendemain matin j’ai récuré les toilettes a la brosse a dents, j’ai fait du travail a la chaîne, mais j’ai tellement travaille ,que tous les mois j’ai été augmente, qu’au bout de 3 mois la présidente m’a donne une place véritable avec un salaire plus intéressant et j’ai pus faire des projets intéressant, MAIS cela a été très difficile, très long, ça a dure un an, pendant presque 6 mois j’ai vécu dans un placard, je devais marcher 1h30 aller et 1h30 retour par jour pour 8h de travail quotidien pas même payer un mi temps mcdo en France… et je ne me nourrissais que de pâtes lyophilisé, j’ai perdu 7 kilos en 3 mois…

    C’est vrai vous pouvez tomber sur meilleurs, tous mes autres entretien ont été plus simple et sympa, c’est vrai, la ou je travaille je me suis fait embauche sur un email car désormais vu que ces  sales » expériences que j’ai eu au Japon sont finalement devenus ma force… et j’avais un cursus blinde…

    Mais venir au Japon comme ça trouver du travail, c’est s’exposer a des gens qui profiteront de cette vulnaribilité et qui vous feront vivre un enfer… les petits chinois que vous critiquiez avant en regardant les reportages a la TV vont devenir vos collègues de travail et vous goutterez a leur salaire misérable…..

    Au Japon il n’y a pas de protection, votre patron peut vous virez du jour au lendemain, sans préavis sans rien… vous jetez de chez vous quand il veut surtout si le logement appartient a votre employeur… bref vous devenez « sa chose », vous souhaitez partir comme ca? Parce que vous en avez marre? Faites attention, très attention, la société vous laissera partir mais ne vous oubliera pas… elles sont très rancunières surtout si votre départ n’est pas consentie et si vous leur faites perdre de l’argent… elles vous organiserons une petite fêtes, vous diront au revoir avec le sourire, et …. vous planterons un couteau dans le dos…..

    Je veux partir!!!

    voila ce qui devait arriver arriva, marre de récurer les chiottes, vous claquez la porte du jour au lendemain, mais votre employeur ne vous en veux pas, vous organise même une petite fête de au revoir… sympa votre employeur!, mais non ce n’est pas finis….

    Quelques mois plus tard, voir quelques années plus tard, ils trouveront le moyen de se venger….

    Parfois en vous faisant un procès, genre vous avez mis sur Internet le nom de l’entreprise pour laquelle vous travaillez sur votre CV ou alors tout simplement des photos de ce que vous avez fait pour elle en guise de références… et quelques temps plus tard vous trouvez le facteur avec un recommande dans la main pour vous… votre ex société vous demande 10 000 euros de dommage et intérêt pour utilisation non autorises de marques etc…. oui ils prennent le temps qu’il faut, dans mon cas ça aura pris 9 mois, fort heureusement , niveau avocat je suis bien équipé et leur plainte est tombée a l’eau…. mais si vous vous mettez a dos une société japonaise, il y a toujours un retour de flamme, c’est une question d’honneur.

    Bref si vous voulez partir faites le dans les règles de l’art et donner du préavis autant que nécessaire…

    Dans le dossier sur le travail au Japon numero3 nous parlerons des rapport avec la hiérarchie au travail ainsi que du travail en lui même au Japon….

    **MISE à JOUR 04/11/2007
    - Tout ce qui se passe dans les anecdotes datent de 2002-2003, on est en 2007, je doute sincèrement que les choses ait autant progréssé que cela dans ces secteurs…
    - Pardonnez moi pour les accents et autre fautes laissée, c’est l’édition originale de cet article
    - tout ce qui est dit n’engage que moi! Vous sentez pas obligé de le prendre comme paroles d’évangiles, mais comme le reflet de ma propre expérience…
    - Oui, vous pouvez réutiliser ce texte, à la condition de ne pas oublier de citer la source! : moa

  • This entry was posted in Aventures, France, Japon, le DE, Original Dernier Exilé, travail. Bookmark the permalink.
    • flo

      ca fait pensé à Amélie Nothomb sérieux c’est si horrible que ca ! Mais c’est de l’agression morale, de la torture de faire ça surtout pendant l’entretien où l’on est même pas encore emnbauché et puis même ca se fait pas quoi, je pense que c’est juste pour tester le postulant, le pousser à bout pour voir ou sont ses limites,voir si c’est un battant et si il peut être rentable sans couter trop chère ! Ah oué y sont fort ces Japonais! Tu te tapes 10000km pour te faire niquer , enjoy ^^

    • flo

      ca fait pensé à Amélie Nothomb sérieux c’est si horrible que ca ! Mais c’est de l’agression morale, de la torture de faire ça surtout pendant l’entretien où l’on est même pas encore emnbauché et puis même ca se fait pas quoi, je pense que c’est juste pour tester le postulant, le pousser à bout pour voir ou sont ses limites,voir si c’est un battant et si il peut être rentable sans couter trop chère ! Ah oué y sont fort ces Japonais! Tu te tapes 10000km pour te faire niquer , enjoy ^^

    • Titim

      Ah le DE t’es une sorte de Dieu pour moi !

    • Titim

      Ah le DE t’es une sorte de Dieu pour moi !

    • http://www.thomasoftware.net/ Tom

      Toujours aussi bon cet article. J’adore car ça casse bien le mythe pour pas mal d’otaku débile français. A l’époque de l’ancien site j’avais déjà dirigé un ami otaku débile sur cet article, ça l’avait bien calmé. Enfin faut nuancer j’ai des amis qui travaillent au Japon et qui ne sont pas des détachés par des boites étrangères ou autre situation confortable, mais en tout cas ils bossent 50~60H par semaine et ils se doivent d’être dispo 24/7 pour leur boite. Et puis pas question de payer des heures sup ou des recup. C’est simple j’ai un ami qui avec sa femme japonaise économise pour rentrer s’installer en France. Mes amis qui bossent au Japon en tout cas n’ont pas choisi d’y aller juste pour y bosser mais à cause de leur famille ou études. Mais y aller pour bosser faut être mazo, le Japon il vaut mieux y aller en vacances.

    • http://www.thomasoftware.net Tom

      Toujours aussi bon cet article. J’adore car ça casse bien le mythe pour pas mal d’otaku débile français. A l’époque de l’ancien site j’avais déjà dirigé un ami otaku débile sur cet article, ça l’avait bien calmé. Enfin faut nuancer j’ai des amis qui travaillent au Japon et qui ne sont pas des détachés par des boites étrangères ou autre situation confortable, mais en tout cas ils bossent 50~60H par semaine et ils se doivent d’être dispo 24/7 pour leur boite. Et puis pas question de payer des heures sup ou des recup. C’est simple j’ai un ami qui avec sa femme japonaise économise pour rentrer s’installer en France. Mes amis qui bossent au Japon en tout cas n’ont pas choisi d’y aller juste pour y bosser mais à cause de leur famille ou études. Mais y aller pour bosser faut être mazo, le Japon il vaut mieux y aller en vacances.

    • flo

      Oué le Japon vu par un touriste, n’est pas le même qu’un résidant c’est clair ! Mieux vaut se prendre 15 jours – 3 semaines de vacances et y aller que de prendre un allé simple pour l’enfer …

    • flo

      Oué le Japon vu par un touriste, n’est pas le même qu’un résidant c’est clair ! Mieux vaut se prendre 15 jours – 3 semaines de vacances et y aller que de prendre un allé simple pour l’enfer …

    • Greg

      Violemment caricatural …. J’ai bosse au Japon dans une boite Japonaise et maintenant je suis dans une multi-nationale, et meme si dans les boites japonaises les horaires de travail sont plus long car il faut montrer son amour de sa société, les gens se traitent avec respect et politesse.

      Faut arreter de lire des mangas, ca t’es monté à la tete.

    • Greg

      Violemment caricatural …. J’ai bosse au Japon dans une boite Japonaise et maintenant je suis dans une multi-nationale, et meme si dans les boites japonaises les horaires de travail sont plus long car il faut montrer son amour de sa société, les gens se traitent avec respect et politesse.

      Faut arreter de lire des mangas, ca t’es monté à la tete.

    • http://www.dernier-exile.com/ Le Dernier Exilé

      je n’ais pas lu de manga, ce n’est pas caricatural, c’est ce qui m’est arrivé, gaijin un jour, gaijin toujours Greg? quand tu descendras de roppongi hills tu verras peut être le Japon comme il est…

    • http://www.dernier-exile.com Le Dernier Exilé

      je n’ais pas lu de manga, ce n’est pas caricatural, c’est ce qui m’est arrivé, gaijin un jour, gaijin toujours Greg? quand tu descendras de roppongi hills tu verras peut être le Japon comme il est…

    • Greg

      C’est marrant j’ai bosse a Yokosuka Research Park, ensuite a Kannai (Yokohama) et maintenant je suis a Roppongi Ichome avant de bouger sur Osaki a la fin du mois. Donc jamais a Roppongi Hills.

      Je suis Gaijin aussi, et je n’ai jamais vecu ce que tu decris. Et je ne connais AUCUN gaijin ayant vecu le quart de ce que tu decris. Le travail ici est loin d’etre rose, mais ce que tu decris c’est exactement Stupeur et Tremblement. Pour moi c’est totalement caricatural, peut etre que ca n’a pas ete rose pour toi, je le concois, mais ca me semble beaucoup trop extreme pour etre vrai.
      Tu dois avoir acces a mon mail si tu veux discuter de ca sans remplir les commentaires de ton blog. Comment se passe tes relations sociales avec les japonais ??

      Greg.

    • Greg

      C’est marrant j’ai bosse a Yokosuka Research Park, ensuite a Kannai (Yokohama) et maintenant je suis a Roppongi Ichome avant de bouger sur Osaki a la fin du mois. Donc jamais a Roppongi Hills.

      Je suis Gaijin aussi, et je n’ai jamais vecu ce que tu decris. Et je ne connais AUCUN gaijin ayant vecu le quart de ce que tu decris. Le travail ici est loin d’etre rose, mais ce que tu decris c’est exactement Stupeur et Tremblement. Pour moi c’est totalement caricatural, peut etre que ca n’a pas ete rose pour toi, je le concois, mais ca me semble beaucoup trop extreme pour etre vrai.
      Tu dois avoir acces a mon mail si tu veux discuter de ca sans remplir les commentaires de ton blog. Comment se passe tes relations sociales avec les japonais ??

      Greg.

    • http://www.dernier-exile.com/ Le Dernier Exilé

      lol greg, pourquoi devrais je discuter avec toi de quelque chose que j’ai vécu mais que tu ne crois pas que j’ai vécu, tu veux aussi des références? Je te conseil quelques chose de plus simple si tu ne connaissais pas ce blog il y a quelques temps, tu vas pouvoir lire les autre dossiers sur le travail qui relate la suite de cette expérience…

      Je ne dis pas détenir la vérité sur tout le travail au Japon, mais je vois que tu n’as absolument pas travaillé dans le même secteur que moi (le secteur de la pub et “l’internet de masse”) qui sont les secteurs les plus touchés par le kuroshi… avant de te faire une idée complète lis tous les dossiers sur le travail… mais a l’époque où j’ai écrit pour la premiere fois ces dossiers j’ai répondu a tellement d’emails que vraiment tout est dans le texte tu as pas besoin de plus d’explications, maintenant tu es libre de me faire confiance ou pas.

    • http://www.dernier-exile.com Le Dernier Exilé

      lol greg, pourquoi devrais je discuter avec toi de quelque chose que j’ai vécu mais que tu ne crois pas que j’ai vécu, tu veux aussi des références? Je te conseil quelques chose de plus simple si tu ne connaissais pas ce blog il y a quelques temps, tu vas pouvoir lire les autre dossiers sur le travail qui relate la suite de cette expérience…

      Je ne dis pas détenir la vérité sur tout le travail au Japon, mais je vois que tu n’as absolument pas travaillé dans le même secteur que moi (le secteur de la pub et “l’internet de masse”) qui sont les secteurs les plus touchés par le kuroshi… avant de te faire une idée complète lis tous les dossiers sur le travail… mais a l’époque où j’ai écrit pour la premiere fois ces dossiers j’ai répondu a tellement d’emails que vraiment tout est dans le texte tu as pas besoin de plus d’explications, maintenant tu es libre de me faire confiance ou pas.

    • Debora Nolan

      4dl0atp0418jwwpx

    • Debora Nolan

      4dl0atp0418jwwpx