Autolib’ ou le pignolage à la parisienne …

 

vol pas cher
Bon, j’en avais entendu parler depuis un petit moment et les médias s’affolent sur le sujet depuis 15 jours. Permettez quand même que je vous livre la prose officielle sur le sujet. 

“ Posséder une voiture en ville est devenu source de désagréments : difficultés pour se garer, PV à répétition, sans compter le prix du carburant et de l’entretien. Il est temps de passer à la voiture en libre service !
Avec Autolib’ vous disposez d’une voiture quand vous le souhaitez pour une heure ou 2 jusqu’à quelques jours, sans autre souci que de la conduire.”
Et bien sûr, plus d’infos sur le site officiel : http://www.autolib.com

Alors oui, c’est la nouvelle folie que l’on aimerait pouvoir se payer mais qui reste encore inaccessible. 300 voitures. Comptez le nombre de parisiens et d’abrutis de provinciaux qui débarquent : le compte est bon.

Alors oui, c’est certain, c’est la bonne idée qui nous permettra surtout de faire de soi-disant économies pour mieux piétiner dans les bouchons.

Mais soyons réalistes : ces trucs politiquement corrects qu’il faut jurer trop fun, trop lol, trop mdr, mais qui ne seront même pas capable pour ce prix-là, de transporter notre armoire Ikéa au fin fonds du Djebel … ça me fatigue.

Bref, comment dire, ici, chez le Dernier Exile, on trouve l’opé un peu trop petit joueur. Quitte à voyager, autant voir les choses en grand, non?
D’ailleurs je vais bientôt reprendre un billet d’avion, l’avion, vous savez? un moyen de transport dans lequel on ne piétine pas. Il faut juste que je pense à réserver mes billets mais c’est prévu, Las Vegas et le Japon me tendent déjà les bras. Il faudrait que je vous raconte comment transporter des bagages dans les avions les moins chers du monde. J’y pense, ce sera mon prochain vol Londres, l’occasion de retrouver de vrais embouteillages.

 

 

This entry was posted in France, Paris. Bookmark the permalink.